Coaching - Gestion du stress - Gestion émotionnelle - Orientation de vie - Développement personnel
Séparation - Deuil - Préparation aux examens...

Le bien être
Le bien être c'est une sensation durable de plaisir chargée de sens.

 

Il apparaît qu'il est nécessaire de trouver un sens à son existence pour accéder au bien être et ce principalement à travers les trois dimensions suivantes :

 

- La dimension affective et relationnelle : amour, amitié, parentalité…

Il existe un besoin universel de liens pour l’épanouissement et le sentiment de valeur personnelle. D’autant qu’un cercle vertueux se met en place : la possibilité de compter sur ses proches favorise le bien-être et le sentiment de bonheur conduit à entretenir de meilleures relations !


- La dimension cognitive : croyances, valeurs, spiritualités qui se construisent à travers l’éducation et les expériences personnelles.


- La dimension comportementale : engagement dans une activité en lien avec ses propres valeurs.

Toute action qui permet de progresser, augmente la satisfaction par rapport à soi et à la vie, et donc le niveau de bien-être. Comme tout renforcement positif, le plaisir éprouvé dans l’activité et la satisfaction tirée de cette expérience augmenteront l’engagement dans cette même activité : c’est le cycle de l’engagement.

Mon objectif est de vous permettre d'atteindre un état de bien être dans votre vie.

Burn-out

Le burn-out est la conséquence d'un stress chronique qui évolue vers un épuisement physique et émotionnel intense.

 

Il trouve son origine dans le milieu du travail. Mais à terme il peut s'étendre à toutes les sphères de la vie de la personne. Il s'accompagne d'une auto-évaluation et d'attitudes professionnelles négatives ainsi que d'une perte de compréhension de sa place et de son rôle au sein de l'entreprise.

 

Le burn-out touche des personnes, jamais ou rarement absentes, fortement impliquées dans leur travail, motivées, demandant peu d'aide, fiables, perfectionnistes et qui sont plus souvent à l'écoute des besoins des autres que de leurs propres besoins.

Le burn-out est souvent difficile à identifier par la personne elle même, qui va progressivement perdre confiance en elle et dans son jugement.

 

L'entourage est une aide précieuse pour le repérer et permettre une prise de conscience et l'orientation vers une prise en charge adaptée. Comme dans la plupart des troubles, la précocité du repérage et de la prise en charge est importante.

 

La première phase de l'épuisement qui conduit au burn out est le burn-in. Il est difficile à repérer car les symptômes restent discrets et ne se sont pas généralisés ni installés de façon visible.

Stress

Le stress, c'est la réponse de l'organisme à une demande qui lui est faite: le froid, le chagrin, un effort physique, un médicament. Ce sont les stimuli. Le stress est au cœur du dispositif d'adaptation à tous les stimuli. C'est la réponse qui est le stress et non le stimulus. Si le stimulus est fort, la réponse est forte. Il y a effort de l'organisme pour répondre aux stimuli, afin de maintenir un état d'équilibre car s'il y a stimuli, il y a réponses. Comme on dirait: action-réaction. Et quelle que soit la nature du stimulus: que ce soit une bonne ou mauvaise nouvelle, que ce soit un échec ou un triomphe, qu'il s'agisse d'une course à pied ou de l'orgasme... Le stress est une réaction à toute espèce de demande. Il s'agit de maintenir la stabilité de l'organisme. Le stress vient d'une surcharge de demandes par rapport à la capacité de réponses. Ce qui explique pourquoi des personnes ayant des changements positifs dans leurs vies se sentent stressées malgré tout.

L'objectif est donc de maintenir un taux de stimuli supportable pour la personne. Et de l'accompagner si besoin pour accroître sa capacité de réponses aux stimuli.

Addiction

L'addiction c'est l'impossibilité répétée de contrôler un comportement à l'égard d'un toxique (drogues), mais aussi par extension, d'une pratique (achats compulsifs, jeux) ou d'une situation (relations affectives, travail intense).

L'addiction, englobe donc :

- les rapports aux drogues licites alcool, tabac, et illicites cannabis, cocaïne, héroïne...

- les comportements, tels la boulimie, l'anorexie, les achats compulsifs, les jeux...

- une situation : relations affectives, travail intense...

 

Il existe différents stades avant la dépendance qui se caractérise, par la perte de liberté se traduisant par l'impossibilité de s'abstenir de consommer ou d'arrêter les comportements problématiques.

Il est important de commencer une prise en charge pour reprendre la maîtrise du comportement le plus tôt possible.

 

L'entourage a souvent besoin d'un réel soutien et d'une information complète concernant les addictions et les produits. Mais aussi, à titre personnel, pour apprendre comment se protéger et connaître les attitudes à adopter, pour éviter que cela ne le porte jusqu'à la codépendance.

 

Une personne codépendante s'est laissée affecter par le comportement d'un autre individu et se fait une obsession d'en contrôler le comportement. La codépendance peut porter sur un enfant, un adulte, un membre de la famille (conjoint, parents), un collègue ou un ami.

La codépendance est un comportement acquis qui se manifeste par des pensées obsédantes et qui se soldent par la compulsion à aider l'autre à n’importe quel prix, malgré les conséquences négatives qui en découlent.

La codépendance demande une prise en charge et une aide spécifique.

© 2023 par Espace Détente.  Créé avec Wix.com

  • s-facebook
  • Twitter Metallic